Trouvez
votre séjour

122 séjours
disponibles

Top 6 des préjugés sur les colonies de vacances

Top 6 des préjugés sur les colonies de vacances

On a beau avoir de beaux principes, être ouverts et tolérants, parfois, c’est un peu difficile de ne pas se laisser aller et de ne pas avoir quelques préjugés qui ont la vie dure.
Quand cela concerne nos enfants, on a bien vite fait de faire des raccourcis, et il est temps, aujourd’hui, de dire la vérité rien que la vérité : les préjugés sur les colonies de vacances existent et on s’est dit que vous en parler était la meilleure idée pour vous rassurer !

1/ Les colos ça coute un bras

Alors il y a un peu de vrai mais beaucoup de faux dans cette première idée arrêtée.
Une colonie de vacances peut couter effectivement assez chère. Il suffit d’envoyer votre enfant monter sur des ours polaires par exemple. En fait, tout va dépendre de la colo qu’on choisit.
Il y a de quoi faire pour tous les budgets, il faut juste se renseigner et normalement, vous trouverez votre bonheur en alliant activités, cadre, encadrement nécessaire sans pour autant vous mettre à dos tous les banquiers de la ville.

2/ Les animateurs sont des rigolos

Dans l’inconscient collectif, à grands renforts de films sur le sujet mettant en scène des moniteurs plus ou moins  dilettantes et immatures, les animateurs et moniteurs ont souvent l’étiquette de grands enfants qui font n’importe quoi et qui ne sont là que pour leur propre amusement.
Loins d’être fainéants, les animateurs, sont, en réalité, des personnes passionnés et complètement responsables. Ils ont tous suivis une formation d’animation telle que le BAFA ou le BAFD et ils encadreront vos enfants avec toute la bienveillance dont ils sont dotés.
Pas d’inquiétude à avoir, donc, sur ce point là.
Il faut se rendre compte de la charge et du rythme de travail ainsi que de la responsabilité qui pèsent sur les épaules des moniteurs et animateurs. On ne choisit clairement pas se métier lorsqu’on veut simplement passer du bon temps !

3/ L’hygiène en colo n’existe pas

Ha.. lala… Le mythe de l’élevage de poux a la vie dure lui aussi !
Alors déjà, il faut savoir que le pou se fiche pas mal de l’hygiène capillaire et préfère même, souvent, les cheveux bien propres. PAF ! Premier préjugé démoli.
Bon, en revanche, on ne peut pas grand chose contre les échanges de petites bestioles entre les enfants… Si l’un d’eux est parti avec ses animaux de compagnies pendant le séjour, il y a fort à parier qu’il va partager sans même s’en rendre compte.
N’oubliez pas, donc, d’inspecter les têtes blondes avant le départ histoire que tout le monde évite ce fléau.
En ce qui concerne l’hygiène en général, les enfants, avant 13 ans, sont suivis, histoire qu’ils ne fassent pas complètement n’importe quoi.

4/ Mon enfant va se faire dépouiller

Un vol, souvent, au départ, c’est quand même une question d’envie.
Les vols ne sont pas plus nombreux en colo qu’ailleurs, mais mieux vaut prendre des précautions tout de même.
L’enfant n’a pas besoin d’une montre qui coute vraiment cher pour son stage de voile, ni de sa console dernier cri etc. Tout est question de responsabilité et de bon sens, en somme. Ca limite forcément les dégâts potentiels.

5/ la colo c’est vraiment hyper dangereux !

Concrètement, c’est le point le plus sensible parce que c’est la peur la plus tenace chez tous les parents.
Sauf que voilà. Pourquoi donc y aurait-il plus de risque à envoyer un enfant en colo qu’à une sortie scolaire, en stage de foot ou même, simplement, à l’école ?
Le risque zéro n’existe pas, c’est certain. Cependant, en colonie de vacances, les enfants sont encadrés à raison d’un animateur pour X d’entre eux. C’est bien plus que dans la plupart de leurs activités péri-scolaires !
Si jamais la sécurité de votre enfant vous inquiète au point de ne plus dormir, n’hésitez pas, les premières fois, à opter pour une colo qui se passe pas trop loin de chez vous. Ca ne changera pas grand chose à votre stress si ce n’est que vous ne serez pas bien loin en cas de pépins.
Reste la crainte des autres. Ces autres enfants qui pourraient chahuter votre héritier au point de le traumatiser.
Sachez tout de même que tout acte de malveillance, incluant bien évidemment le harcèlement et les violences, sont sévèrement sanctionnés, allant jusqu'à l’exclusion pure et simple.
Un petit mot tout de même sur les risques liés à la consommation d’alcool, voire de drogue. Elles sont bien évidemment strictement interdite et implique de lourdes sanctions également.
Les moniteurs sont tout à fait à même de déceler des comportement dangereux ou illicites et à réagir et intervenir en fonction.
Détendez-vous, respirez, ça va aller !

6/ Les colonies de vacances ont le droit à 10% de perte

Bon, non, ça c’est vrai en fait hahaha !

Si vous avez des préjugés, quels qu’ils soient, c’est toujours bien d’en parler pour vérifier que les « on-dit » sont réels ou non. Nous sommes évidement là pour répondre à toutes les questions !

Auteur "Natacha.G" (Maman et rédactrice)

Partager cette actualité