Trouvez
votre séjour

156 séjours
disponibles

Nos engagements

Nos engagements

ENGAGEMENTS DE DJURINGA JUNIORS

DES SÉJOURS DE VACANCES




Sommaire

HÉBERGEMENTS & ALIMENTATION

GÉNÉRALITÉS

NOS CENTRES PERMANENTS « EN DUR »

NOS CENTRES SAISONNIERS

ENCADREMENT DES SÉJOURS 

COMPOSITION & QUALIFICATION

QUALITÉS DE NOS ÉQUIPES

ENCADREMENT DES ACTIVITÉS 

FONCTIONNEMENT DE LA VIE QUOTIDIENNE

GROUPES ET TRANCHES D’ÂGE

SUIVI DE L’ENFANT

PARTICIPATION À LA VIE COLLECTIVE

LE LINGE

LES REPAS

L’ARGENT DE POCHE

LES OBJETS DE VALEURS

UNE JOURNÉE TYPE

SUIVI SANITAIRE

VOYAGE & TRANSPORT

POUR SE RENDRE SUR LE LIEU DE SÉJOUR 

PENDANT LE SÉJOUR

COMMUNICATION PENDANT LE SÉJOUR

VIE COLLECTIVE & MOTIFS DE RENVOI 

 


 HÉBERGEMENTS & ALIMENTATION

GÉNÉRALITÉS

  • En France, nos structures d’hébergement disposent toutes d’un avis favorable de la commission de sécurité, à jour (moins de 3 ans), délivré par la préfecture.
  • Dans toutes nos structures, nous appliquons strictement la réglementation en matière d’hygiène.
  • Nous développons l’auto-évaluation de nos centres de vacances selon trois critères : qualité de l’hébergement, équipement du centre, environnement et cadre de vie de la structure. Vous retrouverez ce classement sur notre site www.djuringa-juniors.fr et sur nos brochures.
  • Nous accueillons exclusivement des groupes enfants - à l’exception de quelques séjours à l’étranger et des séjours organisés en camping public, qui disposent néanmoins d’emplacements réservés à nos groupes.
  • La pension complète comprend 4 repas par jour : petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner.
  • Les régimes alimentaires particuliers, pour raison médicale, sont pris en compte. Ils doivent nous être spécifiés avant le séjour.
  • Dans le respect des libertés culturelles, religieuses et éthiques de chacun, des menus de substitution sont proposés aux plats contenant de la viande. Les menus hallal ou casher ne sont pas proposés sur nos séjours.
↑Revenir au sommaire↑

NOS CENTRES PERMANENTS « EN DUR »

  • Nos centres sont contrôlés par :
    • La Direction Départementale de la Protection des Populations du département où se situe le centre (DDPP)
    • Un organisme indépendant Mérieux Nutrisciences, à l’initiative de Djuringa Juniors.
    • Un responsable Djuringa Juniors,  dédié à la gestion de nos centres (autocontrôle).
  • Nos centres disposent de personnels permanents (directeur et personnels techniques) disponibles, accueillants, formés à l’accueil de groupes, et tout particulièrement à l’accueil des enfants et adolescents.
  • La literie est fournie sur tous nos centres.
  • Les repas sont préparés sur place par nos équipes.
  • Nous privilégions les circuits courts, les producteurs et fournisseurs locaux (primeur, boulangerie, boucherie…)
  • Afin de s’inscrire dans une démarche durable, écologique et de santé, Djuringa Juniors intègre à ses menus des produits bios et sensibilise le public en le précisant sur les menus affichés.
  • Deux menus sont systématiquement proposés : 1 menu sans restriction et 1 menu végétarien.
↑Revenir au sommaire↑

NOS CENTRES SAISONNIERS

  • Pour garantir le respect des critères de sélection (qualité des équipements, hygiène et sécurité, cadre de vie, etc.) Djuringa Juniors opère le contrôle systématique des centres avant chaque séjour.

LES CENTRES EN FRANCE

En dur

  • Literie fournie sauf cas exceptionnel (pour impossibilité technique)
  • Repas préparés sur place par l’équipe du centre (pas de sous-traitance)

 

Sous toile

  • Séjours fixes : tentes type bengalis (lits en dur + placard + revêtement au sol + électricité sauf pour les plus jeunes)
  • Séjours itinérants : tentes igloo récentes (2 ans maximum)

 

LES CENTRES À L’ÉTRANGER

  • Hébergement en camping (tentes 3 places), en auberge de jeunesse, en appartement ou chez l’habitant.
  • En cas de séjour itinérant : les 3 premières nuits sont réservées à l’avance par l’équipe d’encadrement. Par la suite, la réservation des hébergements est effectuée par le groupe, au fil du séjour, en fonction des rencontres et des opportunités.
  • Nos groupes fonctionnent en gestion « autonome ». Ils gèrent leurs repas, proposent des menus et les réalisent avec l’aide de l’équipe d’encadrement (sensibilisation à la cuisine et aux produits locaux). Si, de manière occasionnelle des restaurants sont proposés, la majorité des repas est achetée puis confectionnée par les jeunes. Plusieurs manières de procéder pourront être mises en pratique, en fonction de l’âge, du degré d’autonomie des jeunes, des lieux et des aspirations de chacun. Sur certains séjours fixes en hôtel, les repas sont préparés par l’hôtelier.
↑Revenir au sommaire↑

 

ENCADREMENT DES SÉJOURS

COMPOSITION & QUALIFICATION

Le tableau ci-dessous est destiné à positionner Djuringa Juniors dans le champ réglementaire défini par la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS). La colonne de gauche fait ainsi apparaître les obligations fixées par la DDCS, applicables à l’ensemble des organisateurs de séjours pour enfants et adolescents.

Au-delà de la réglementation en vigueur, Djuringa Juniors développe des mesures supplémentaires pour garantir le bon déroulement de ses séjours : la colonne de droite met en évidence l’ensemble de ces engagements.

 

 

Réglementation DDCS

Choix et engagement Djuringa Juniors

Directeur

Nombre :

1 directeur

(hors taux d’encadrement à partir de 20 jeunes)

  • 1 directeur par séjour hors taux d’encadrement

Qualification :

BAFD

(ou équivalent)

21 ans au moins

  • Séjours en France : 22 ans minimum avec une expérience significative à Djuringa Juniors -  ou 23 ans
  • Séjours à l’étranger : 23 ans minimum
  • Participation à la formation continue des directeurs (week-end de formation annuel + visites de séjours).
  • Financement régulier des formations
  • 80 % minimum de nos directeurs ont déjà travaillé à Djuringa Juniors

Directeur adjoint

Nombre :

1 adjoint à partir de 100 jeunes

  • 1 adjoint à partir de 70 jeunes

Qualification :

BAFD (ou équivalent)

  • BAFD (ou équivalent) à partir de 100 jeunes

Animateurs

Nombre :

1 animateur
pour 12 jeunes

  • 1 animateur pour 7 enfants de 6 à 10 ans (dont 1 responsable « vie quotidienne » à partir de 25 enfants)
  • 1 animateur pour 8 jeunes de 11-17 ans (séjours en France)
  • 1 animateur pour 10 jeunes (séjours à l’étranger ado)

Qualification :

50% de BAFA minimum

50% stagiaire maximum

20% non diplômé maximum

  • 19 ans minimum sur nos séjours à l’étranger et séjours adolescents
  • 50% minimum de nos animateurs ont déjà travaillé à Djuringa Juniors

Assistant sanitaire

Nombre :

1 par équipe compris dans le taux d’encadrement

  • Un assistant sanitaire par équipe d’encadrement
  • Assistant sanitaire est hors effectif à partir de 50 enfants.

Qualification :

PSC1 minimum

  • 21 ans minimum avec expérience significative
  • Formation interne

Total encadrant (France)

  • 1 encadrant pour 5 à 6 enfants de 6-10 ans
  • 1 encadrant pour 6 à 7 jeunes de 11-17 ans

↑Revenir au sommaire↑


QUALITÉS DE NOS ÉQUIPES

  • Tous nos séjours présentent un taux d’encadrement largement supérieur à la législation (confère tableau)
  • Nos directeurs sont tous diplômé du BAFD (Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeurs) ou équivalent. Nous complétons toutefois cette formation par un week-end et des journées de formation « Djuringa Juniors ».  Pendant ces deux journées, les directeurs préparent leurs séjours respectifs, encadrés par l’équipe de permanents de Djuringa Juniors. Ils échangent leurs expériences, revoient la réglementation et ses évolutions, réfléchissent aux modifications à apporter aux différents séjours, etc. C’est aussi l’occasion de revenir sur les fonctions et les responsabilités d’un directeur de séjour.
  • Une journée de formation est également organisée chaque année pour tous nos assistants sanitaires et nos responsables des 6-10 ans.
  • Les directeurs et leurs adjoints se voient confier une réglementation des séjours vacances actualisée ainsi que le « livret du directeur », élaboré par Djuringa Juniors. Il s’agit d’un outil support qui concentre toutes les informations essentielles pour mener à bien la direction du séjour : suivi du personnel, suivi des enfants, projet éducatif, procédures administratives, etc.
  • Djuringa Juniors s’investit pleinement dans la fidélisation de ses équipes : c’est un facteur essentiel de qualité qui permet la transmission de notre projet éducatif. Pour cela nous organisons différents évènements tout au long de l’année, parmi lesquels le week-end inter-centres qui rassemble chaque année plus de 250 animateurs et directeurs Djuringa Juniors.
  • Nos équipes sont majoritairement composées d’animateurs ayant déjà travaillé pour Djuringa Juniors. De même, la plupart de nos directeurs de séjours sont d’anciens animateurs que nous avons sélectionnés et formés (prise en charge de la formation BAFD).
↑Revenir au sommaire↑

ENCADREMENT DES ACTIVITÉS

De manière générale, Djuringa Juniors privilégie des prestataires professionnels pour l’encadrement des activités spécifiques.

Par un prestataire professionnel :

Exemple d’activités : canyoning, rafting, parapente, sports mécaniques, escalade, VTT, sciences, cinéma, ski ESF, etc.

  • S’ils ont donné satisfaction, les intervenants extérieurs sont reconduits d’une année sur l’autre. Cela permet de les connaitre, de maîtriser la qualité de leur travail (pédagogie, sécurité) et d’avoir une grande souplesse d’organisation (en fonction de la météo).
  • Tous les prestataires engagés par Djuringa Juniors sont en possession d’une carte professionnelle et/ou du diplôme requis, en cours de validité.
  • Pour chaque activité encadrée par un prestataire extérieur, au moins un animateur de Djuringa Juniors est présent pour assurer la gestion du groupe et la coordination avec le prestataire et s’assurer de la qualité de la prestation.

Par des animateurs salariés qualifiés et/ou diplômés dans la discipline :

Exemple d’activités : vélo, escalade, kayak, tir à l’arc, cuisine, danse, ski loisirs, etc.

  • Djuringa Juniors attache un soin tout particulier à l’expérience et aux compétences des animateurs recrutés, dans leurs disciplines respectives. Ils sont tenus d’appliquer les orientations des fiches techniques et pédagogiques des activités, élaborées par Djuringa Juniors.

Par des animateurs salariés :

Exemple d’activités : animations traditionnelles (grands jeux, travaux manuels), sports collectifs, ping-pong, veillées, excursions et sorties, etc.

  • Nous veillons à l’hétérogénéité de nos équipes, composées d’animateurs aux compétences et sensibilités complémentaires : sportive, artistique, animation traditionnelle, connaissance de la langue et/ou du pays visité, etc.
↑Revenir au sommaire↑

 

FONCTIONNEMENT DE LA VIE QUOTIDIENNE

GROUPES ET TRANCHES D’ÂGE

  • Afin d’être au plus proche du rythme des jeunes et de leurs besoins, Djuringa Juniors privilégie les centres de taille modeste, avec une tranche d’âge réduite (ex. 14-17 ans / 6-12 ans, etc.). Si toutefois la configuration du centre ne le permet pas, nous faisons en sorte de séparer les séjours, avec une équipe dédiée par tranche d’âge. Par exemple, à Bauduen plusieurs séjours cohabitent, chaque séjour disposant de son directeur et de son équipe d’encadrement : séjour 6-10 ans, séjour 11-13 ans et séjour 14-17 ans.
  • Nos séjours itinérants sont composés d’environ 20 jeunes, et ne dépassent en aucun cas 30 jeunes.
  • La constitution des chambrées s’effectue sur place et, dans la mesure du possible, par affinité, en respectant la non-mixité et les tranches d’âge du séjour. Il est possible d’effectuer des demandes à l’amont du séjour.
  • Pour les stages et les activités sportives, les groupes de niveau sont constitués sur place.
  • Les groupes d’activités annexes (loisirs ou veillées) sont constitués sur place, par affinité (choix des enfants).
  • Nous veillerons également à ce que des activités soient proposées par tranche d’âge (ex : 6-10 ans et 16-17 ans).
↑Revenir au sommaire↑

SUIVI DE L’ENFANT

  • Chaque animateur est référent d’un groupe d’enfants – 6 à 8 jeunes (hors séjours à l’étranger). Il occupe cette fonction tout au long du séjour. Il supervise l’ensemble de la vie quotidienne des jeunes, qu’il adapte en fonction de l’âge des enfants (inventaire de la valise, hygiène, coucher, linge, rangement, choix des activités, bien être, etc.). Il porte un regard attentif sur la sécurité physique et morale du groupe de jeunes qui lui est confié. Un échange quotidien est organisé avec son groupe référent pour un suivi personnalisé de chaque jeune.
  • Un responsable « vie quotidienne » pour les 6-10 ans est systématiquement recruté. En coordonnant et en contrôlant le travail des animateurs, il garantit le bon suivi des plus petits, qui nécessitent davantage d’attention et de présence.
  • Sur nos séjours à l’étranger à faibles effectifs (18 à 24 jeunes), TOUS les animateurs (et le directeur) veillent à la sécurité physique, affective et morale de TOUS les jeunes.
  • Afin de s’assurer du bien-être des jeunes pendant leur séjour, nous demandons à nos équipes d’organiser au moins deux fois par semaine, des agoras/forums. Ces temps d’échange collectif permettent tout à la fois aux enfants et aux animateurs d’exprimer leurs envies, traquas, attentes, etc. et le cas échéant, de remédier aux difficultés évoquées.
  • Il est également demandé aux équipes d’animation de solliciter le dialogue individuel avec les jeunes le plus régulièrement possible, lors de temps informels.
↑Revenir au sommaire↑

PARTICIPATION À LA VIE COLLECTIVE

  • Pour Djuringa Juniors, un séjour de vacances est le lieu privilégié d’apprentissage et de respect des règles de vie en collectivité (cf. projet éducatif).
  • Chacun participe, dans la limite de ses capacités, à la vie collective du centre - la participation est bien entendu adaptée à la tranche d’âge et à son degré d’autonomie. Cela passe par le rangement quotidien de la chambre (lit, vêtement…), la participation à la mise en place des repas (dressage du couvert, débarrassage, service), voire l’élaboration des repas et du programme de la journée (sur certains séjours adolescents en camping et/ou à l’étranger).
↑Revenir au sommaire↑

LE LINGE

  • Un trousseau indicatif est envoyé à toutes familles avant le séjour.
  • Pour les enfants de 6 à 13 ans, l’inventaire du trousseau est systématiquement réalisé par les animateurs avec l’enfant, au début et à la fin du séjour. À l’issue du séjour, le linge propre est plié dans la valise et le linge sale est déposé dans un sac prévu à cet effet. Tout manque important (objet ou vêtement de valeur) au regard de l’inventaire initial est signalé à la famille.
  • Pour les jeunes de 14 à 17 ans qui le souhaitent, un inventaire peut être réalisé. Les jeunes demeurent néanmoins responsables de leurs affaires.
  • Lorsque des effets personnels identifiés sont retrouvés après le séjour, ils sont renvoyés à la famille par la poste, aux frais de Djuringa Juniors.
  • Un lavage du linge de corps (sous-vêtements, tee-shirt, short…) est prévu une fois par semaine pour les séjours de plus de 8 jours. En cas de besoin, un lavage exceptionnel peut être effectué. Dans le cas des séjours à l’étranger et certains séjours adolescent en camping public, le lavage du linge est directement effectué par les jeunes dans les laveries (prise en charge par Djuringa Juniors).
↑Revenir au sommaire↑

LES REPAS

  • Les animateurs partagent les repas avec les enfants. Pour les enfants de 6 à 10 ans, un animateur est présent à chaque tablée.
  • L’équipe d’animation met en place une démarche éducative et pédagogique sur l’importance d’une alimentation saine et équilibrée. Si les enfants sont encouragés à goûter tous les plats, ils ne sont jamais forcés à terminer leur assiette.
  • Les animateurs veillent à ce que chaque enfant s’alimente correctement afin de ne pas mettre en jeu sa santé et sa sécurité physique. Si des difficultés survenaient à ce niveau-là, l’assistant sanitaire discute avec l’enfant, échange avec les parents pour comprendre la situation (antécédents, trucs et astuces, suivi médical particulier, etc.) et prend éventuellement conseils auprès de professionnels.
  • De la même manière, pour préserver la sécurité physique de chaque enfant dans un contexte où ils sont très sollicités (activités physiques), ni le ramadan, ni le jeûne ne pourront être observés pendant la durée du séjour.
↑Revenir au sommaire↑

L’ARGENT DE POCHE

  • Nos séjours ne nécessitent pas d’argent de poche (tout est inclus : repas, activités…).
  • Les parents qui le souhaitent peuvent confier de l’argent de poche à leurs enfants. Cela lui permettra d’acheter des souvenirs et/ou des friandises. Notre conseil : 5 à 15 €  par semaine pour les enfants de 6 à 13 ans.
  • Un système de « banque » est mis en place pour tous les enfants de 6 à 13 ans. Dans ce cas-là, c’est l’animateur référent qui conserve l’argent de l’enfant. Il veille à ses dépenses. Le système est également envisageable (mais non obligatoire) pour les adolescents accueillis sur nos séjours en France.
  • Les 14-17 ans sont responsables de leur argent de poche.
↑Revenir au sommaire↑

LES OBJETS DE VALEURS

  • Sujets aux dégradations, pertes et vols les objets de valeur peuvent également susciter les convoitises. Aussi Djuringa Juniors déconseille FORTEMENT aux enfants d’emmener des objets de grande valeur (téléphone portable, tablette, lecteur MP3, vêtements de marque, etc.) Dans tous les cas, les objets de valeur sont placés sous la responsabilité du jeune.
  • Pour les séjours en France, les objets de valeurs peuvent être confiés à l’équipe d’encadrement (conseillé). Leur usage est alors soumis à des créneaux horaires définis par l’équipe.
  • Qu’ils soient confiés ou non, l’usage des téléphones, tablettes et autres lecteurs mp3 est limité aux temps libres (hors repas, activités, veillées, nuit)
  • Les téléphones portables sont interdits pour les 6-10 ans.
↑Revenir au sommaire↑

UNE JOURNÉE TYPE

Le respect du rythme de l’enfant est central dans l’organisation des journées et des séjours (cf. Projet Éducatif). Ce programme est donné à titre indicatif. Les horaires peuvent varier en fonction des centres, du type de séjour, des tranches d’âge, du programme d’activités, etc.

  • 7h30 – 8h45 : lever échelonné (1)
  • 8h00 – 9h00 : petit déjeuner
  • 8h45 - 9h45 : toilette et rangement des chambres
  • 9h15 - 10h00 : temps libre
  • 10h00 - 12h00 : activités
  • 12h15 - 13h15 : déjeuner
  • 13h15 – 14h00 : temps calme (2) / temps libre
  • 14h00 – 16h00 : activités
  • 16h00 – 16h30 : goûter
  • 16h30 – 18h00 : activités loisirs
  • 18h00 – 19h15 : douche et rangement des chambres
  • 19h15 – 20h15 : dîner
  • 20h30 – 21h30 à 22h30 (selon tranche d’âge) : veillées et agora
  • 21h30 – 21h45 : toilette, puis coucher des Kawets (3) (4)

21h45 – 22h00 : toilette, puis coucher des Préados (3)

22h00 – heure définie sur place (5): toilette, temps libre, puis coucher échelonné des Ados (3)

(1)     Sur tous nos séjours nous permettons un réveil échelonné dans un créneau horaire défini, sauf départ pour une activité particulière. Des animateurs sont présents pour s’assurer que chacun respecte le sommeil de l’autre.

(2)     Pour les plus jeunes (6-8 ans) un moment calme permettant de se reposer, voire de faire la sieste, est quotidiennement mis en place pendant le temps méridien par l’équipe d’encadrement (sauf journée particulière).

(3)     L’heure de coucher est définie pour l’ensemble de la tranche d’âge en fonction des activités du jour et éventuellement celles du lendemain, ainsi que du type de veillée. Toutefois, si un enfant fatigué souhaite dormir plus tôt, c’est tout à fait possible.

(4)     Pour les Kawets, les veillées se terminent avant 21h30, sauf exception (1 à 2 fois par semaine).

(5)     Compte-tenu de leur degré d’autonomie, nous laissons aux adolescents un temps-libre après chaque veillée (calme et dans un lieu à disposition). Le coucher est alors échelonné, jusqu’à une heure butoir laissée à l’appréciation du directeur. 

↑Revenir au sommaire↑ 
 

SUIVI SANITAIRE

  • Le suivi de la santé est assuré par un assistant sanitaire (AS) diplômé du PSC1 (ou équivalent).
  • L’assistant sanitaire est chargé :
    • D’assurer une permanence quotidienne.
    • De gérer la « bobologie » : soin des petits maux sans gravités et ne nécessitant pas à l’administration de médicaments. Tous les soins sont notifiés sur un registre.
    • D’accompagner un enfant malade chez le médecin (ou autre corps médical) et d’avertir la famille après diagnostic médical.
    • De suivre la distribution des traitements médicaux. En début de séjour, les médicaments sont récupérés et stockés en sécurité (locaux fermés à clé). Il veille à ce qu’ils soient administrés en temps et en heure. Attention l’AS n’est pas autorisé à administrer un médicament sans ordonnance médicale ; il est donc essentiel que celle-ci soit fournie avec les médicaments.
  • En cas de visite chez le médecin pendant le séjour, Djuringa Juniors avance les frais médicaux/pharmaceutiques. Une facture récapitulative des frais engagés est alors envoyée à la famille, accompagnée de la photocopie des feuilles de soins. Les originaux sont envoyés dès réception du règlement de la famille.
   NB : les partenariats avec certaines collectivités prévoient parfois un remboursement directement auprès de la collectivité.
  • En cas d’accident pendant le séjour, une déclaration est systématiquement effectuée auprès de notre assurance, qui prend alors contact avec la famille.
  • Pour les bénéficiaires de la CMU, l’attestation doit nous être fournie avant le séjour. Toutefois, Djuringa n’assume pas les éventuels refus des médecins et pharmaciens d’accepter les règlements CMU. Les frais avancés sont alors à rembourser par la famille.
  • Si le cas médical nécessite un rapatriement depuis son lieu de séjour jusqu’à son domicile, Djuringa organise le rapatriement et prend en charge l’ensemble des frais inhérents jusqu’à 2 500 €. Possibilité de souscrire à une assistance rapatriement complémentaire. Tous nos séjours organisés à l’étranger incluent déjà cette assurance rapatriement complémentaire.
↑Revenir au sommaire↑
 

VOYAGE & TRANSPORT

POUR SE RENDRE SUR LE LIEU DE SÉJOUR

  • Parce que le voyage fait aussi partie du séjour, nous nous efforçons d’optimiser la qualité des transports : limitation des temps de trajet et d’attente ; l’avion (pour l’étranger), le TGV et le train sont privilégiés ; le nombre de changements de gare ou de prises en charge « sur la route » est limité, etc.
  • Nous proposons au « grand public » des transports au départ de plus de 30 villes différentes en France.
  • Pour les collectivités et CE, Djuringa Juniors peut étudier des options de transport sur-mesure
  • Il est possible de prévoir un trajet « aller » différent du trajet « retour ».
  • Il est également possible d’accompagner et/ou de récupérer les enfants directement sur le centre d'hébergement. C’est d’ailleurs l’occasion de visiter le centre et de rencontrer l'équipe.
  • Possibilité de modifier le choix de transport jusqu’à 3 semaines avant la date de départ.
  • Une convocation précisant les dates, l’horaire et le lieu de départ, est envoyée au plus tard 21 jours avant le début du séjour (si toutes les conditions administratives sont réunies).
  • Pour les séjours en métropole et sauf exception, les départs ont lieu en matinée et les retours en après-midi ou en soirée.
  • Nos animateurs-convoyeurs sont présents 30 minutes à 1 heure avant le départ.
  • Ils portent pendant tout le trajet un gilet ou un tee-shirt jaune Djuringa Juniors avec un badge, permettant aux parents comme aux enfants de les identifier très facilement.
  • Des étiquettes bagages Djuringa Juniors sont distribuées aux familles.
  • Le convoyage peut-être vécu difficilement par les enfants (séparation avec les parents), les animateurs veillent tout particulièrement à leur sécurité et à leur bien-être pendant le trajet. Ils les rassurent, créent des moments de discussion, de partage, et pourquoi pas d’animation.
↑Revenir au sommaire↑

PENDANT LE SÉJOUR

  • Pendant les séjours nous limitons au maximum les déplacements en minibus.
  • Pour les séjours entraînant l’utilisation, occasionnelle ou régulière, de « minibus », les animateurs-conducteurs âgés de 21 ans minimum sont en possession d’un permis (en cours de validité) depuis au moins 2 ans. Ils ont également suivi une formation spéciale minibus, dispensée par Djuringa Juniors.
  • Pour des trajets supérieurs à 30 km, nous privilégions l’utilisation d’un car ; en cas d’utilisation d’un minibus,  le conducteur est accompagné d’un animateur.
  • À l’étranger, les transports en commun locaux sont privilégiés pour s’imprégner de la culture locale et encourager les bonnes rencontres (aucun séjour proposé avec déplacement uniquement en minibus).
↑Revenir au sommaire↑
 

COMMUNICATION PENDANT LE SÉJOUR

  • Envoi d’un SMS à tous les parents pour informer de la bonne arrivée des enfants sur le centre.
  • Téléphones portables tolérés sur les séjours (à l’exception des 6-10 ans) ; leur usage est limité aux temps libres (hors repas, activités, veillées, nuit)
  • BLOG Internet : un blog est mis à jour régulièrement par l’équipe d’animation et les enfants, donnant des nouvelles du séjour de manière ludique, interactive et moderne (photos, articles, menus…)
  • Sur nos séjours France, les parents ont la possibilité d’appeler leur enfant sur un numéro réservé lors de créneaux définis (repas du soir).
  • Pour les séjours en France, nous donnons la possibilité à tous les enfants qui le souhaitent d’appeler leurs parents avec le téléphone du centre ou du directeur (pendant les temps libres).
  • Nous demandons à tous les enfants de 6-10 ans (sans les obliger) d’appeler leurs parents au début du séjour et de leur envoyer un courrier.
  • En cas d’urgence, le directeur est joignable en permanence sur son portable pendant tout le séjour. Pour les séjours à l’étranger, un numéro d’astreinte est communiqué aux familles.
  • Un compte-rendu individuel pour les séjours en France ou un roadbook pour les séjours à l’étranger est envoyé à chaque famille à l’issue du séjour.
↑Revenir au sommaire↑
 

VIE COLLECTIVE & MOTIFS DE RENVOI

Pour garantir le bon déroulement des séjours et préserver la qualité du vivre-ensemble sur ses séjours, Djuringa Juniors a édicté un certains nombres de règles auxquelles il est impossible de déroger. Le non-respect de ces règles entraînera nécessairement des sanctions, lesquelles pourront varier en fonction de la gravité des faits :
  • Rappel à l’ordre oral avec information des parents,
    • Rapatriement (l’intégralité des frais relatifs au rapatriement sont à la charge de la famille)
    • Rapatriement et un dépôt de plainte (dans les cas graves : agression, diffusion de photos ou de vidéos dégradantes sur les réseaux sociaux, etc.)
COMPORTEMENTS : tout comportement incompatible avec la vie en collectivité (vol, violence physique, verbale, manque de respect) est et ne pourra être toléré sur nos séjours.
CIGARETTE /CIGARETTE ELECTRONIQUE :
  • La loi interdit l’achat de cigarettes aux mineurs, mais n’en interdit nullement la consommation.
  • Sur les séjours Djuringa Juniors : la consommation de tabac ou l’utilisation des cigarettes électroniques est interdite pour les jeunes n’ayant pas d’autorisation parentale et dans tous les cas pour les jeunes de moins de 14 ans (cette interdiction est étendue aux enfants âgés de 14 ans et participant à un séjour 11-14 ans).
  • De plus, la consommation est strictement réglementée (temps définis, en dehors de l’enceinte du centre de vacances, etc.). Certains de nos centres sont strictement interdits aux fumeurs, et ce même s’ils respectent les conditions ci-dessus. Djuringa Juniors encourage les jeunes à réduire au maximum leur consommation de cigarettes tout en les sensibilisant au risque du tabac. Bien entendu, l’encadrement respecte les mêmes conditions de consommations.
  • Un jeune qui s’est déclaré non fumeur en arrivant sur le centre repart non-fumeur !

DROGUE : la consommation ou possession de drogues est interdite sur tous nos séjours. En cas de transgression, les autorités compétentes (police, gendarmerie) peuvent être averties.

SEXUALITÉ : les séjours pour mineurs peuvent être l’occasion de rencontres. Les relations amoureuses entre deux jeunes sont autorisées dans le respect des règles de vie quotidienne édictées en début de séjour. Toutefois, aucune relation sexuelle ne sera acceptée sur les séjours Djuringa Juniors, même si elles font partie des habitudes des adolescents concernés.

DROITS À L’IMAGE : nous rappelons que la diffusion sur les réseaux sociaux de photos ou vidéos sans l’accord préalable des personnes concernées est interdite. En cas de manquement, le jeune encourt des poursuites judiciaires.


↑Revenir au sommaire↑